ATELIERS

Nous proposons trois ateliers

  1. Improvisation pour adultes – Paris 15ème (métro Boucicaut) – le mercredi de 20h à 22h
  2. Théâtre pour adultes – Montrouge (Mairie de Montrouge) – le vendredi de 12h à 13h30
  3. Improvisation pour ados (14-17 ans) – Paris 5ème – stages de vacances
    – Du 26 au 30 octobre, 14h-16h
    – Du 22 au 26 février, 14h-16h
    – Du 26 au 30 avril, 14h-16h

Il est proposé aux participants qui le souhaitent de jouer un petit spectacle en milieu hospitalier (scènes jouées, improvisations…)

N’hésitez pas à nous contacter au 09 51 43 14 65 ou par le biais du formulaire ci-contre.

L’improvisation

L’improvisation théâtrale est avant tout un moment d’évasion, où chacun est invité à « poser son cerveau », c’est à dire renoncer à toute réflexion, afin de vivre pleinement dans l’instant présent. C’est le fameux « ici et maintenant », maîtres mots du jeu théâtral en général, et de l’improvisation en particulier. Cet atelier propose de pratiquer l’improvisation sous toutes ses formes : formes courtes, formes longues, improvisations muettes, improvisations de groupes ou individuelles. Les participants sont invités à y exprimer leur fantaisie, à s’amuser autour d’une situation donnée, autour d’un mot, autour d’un thème, en se délestant de tout jugement.

Improviser, c’est d’abord être à l’écoute : avoir son attention braquée sur ses partenaires de jeu, et réagir positivement à leurs propositions. Tout est possible. Chacun peut incarner le personnage de son choix, un animal, un objet, ou même des choses encore plus abstraites… En improvisation, on peut parfaitement faire irruption sur le plateau pour figurer un réverbère ou le vent qui souffle, ou encore un chat qui traverse la rue. On s’autorise à réagir tel que nous ne réagirions jamais dans la vie de tous les jours, et c’est même conseillé… On peut se mettre en colère et en éprouver du plaisir. On peut parler avec un accent que l’on ne maîtrise pas du tout, ou encore inventer un accent totalement inconnu. On peut avoir trois fois son âge, ou jouer un bébé dans le ventre de sa mère.

Les improvisations pratiquées sont plus ou moins cadrées. Elles peuvent se jouer sur une situation précise, avec des personnages précis qui auront chacun un objectif. Elles peuvent être lancées par un simple mot, par une phrase. Elles peuvent s’accompagner de contraintes (Pas de question… interdiction de dire « oui » ou « non »…) Elles peuvent durer 30 secondes ou 5 minutes.

Le théâtre

Qu’est-ce que le théâtre ? Qu’est-ce qu’un comédien ? Qu’est-ce que le jeu théâtral ? Contrairement à l’idée reçue, il ne s’agit pas de « porter un masque », ni de « se mettre dans la peau d’un personnage », ni de « faire semblant ». Il s’agit au contraire de retirer tous nos masques, pour révéler l’intégralité de notre richesse intérieure, afin de la mettre au service d’un personnage, d’une situation, d’une pièce de théâtre. Cet atelier a pour but de proposer une introduction concrète et ludique du théâtre, permettant à chaque participant d’enrichir sa propre palette émotionnelle. 

On dit souvent que notre cerveau n’utilise qu’une infime partie de ses possibilités. De la même façon, un être humain, dans sa vie de tous les jours, n’utilise qu’une infime partie de ce qu’il est, de ses émotions, de sa personnalité. Il n’utilise que ce dont il a besoin pour exister et interagir dans le monde. Mais nous sommes multiples. Nous avons en nous de quoi nourrir toutes sortes de personnages, et surtout nous possédons un outil fabuleux et inépuisable : l’imagination. Cette imagination est extrêmement puissante, et permet à quiconque de vivre en toute vérité un très grand nombre de situations imaginaires, à condition de s’y adonner pleinement. On nomme cela le « lâcher prise ». C’est cette capacité à accepter notre imaginaire et à le vivre que nous souhaitons développer au cours de cet atelier. 

Dans le cadre de cet atelier, des scènes théâtrales issues de diverses pièces sont travaillées. Le choix des scènes se fait en amont, afin que les textes puissent être mémorisés le plus tôt possible.